Connexion au portail

Vous avez oublié votre mot de passe?

Recupérer votre mot de passe

Se connecter

Christine Dumontet

Infirmière

Mise à jour: OMS:maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo

07 juin 2018

Mise à jour: OMS:maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo

Organisation Mondiale de la santé: Préparation et riposte aux situations d'urgence: 30 mai 2018

Depuis le dernier Bulletin d’information sur les flambées épidémiques publié le 23 mai 2018, six cas supplémentaires de maladie à virus Ebola ont été confirmés en laboratoire en République démocratique du Congo.

Bikoro est situé dans la province de l’Équateur, sur les rives du Lac Tumba, au nord-ouest du pays, près de la République du Congo. Tous les cas ont été signalés par l’établissement de santé d’iIkoko Iponge, situé à environ 30 kilomètres de Bikoro. Les établissements de santé de Bikoro fonctionnent de façon très limitée et sont tributaires des organisations internationales pour se procurer des fournitures qui sont fréquemment en rupture de stock. 

Le cas confirmé à Mbandaka, grand centre urbain situé sur d’importantes voies fluviales, terrestres et aériennes sur le plan national et international, augmente le risque de propagation en République démocratique du Congo et dans les pays limitrophes. L’OMS a donc évalué le risque pour la santé publique et estime qu’il est très élevé au niveau national et élevé au niveau régional. Neuf pays limitrophes, dont le Congo-Brazzaville et la République centrafricaine, ont été avisés que le risque de propagation sur leur territoire était élevé, et des activités de préparation à cette éventualité sont en cours. Au niveau mondial, le risque demeure faible actuellement. L’évaluation du risque est constamment revue à mesure qu’on obtient de nouvelles informations.

Le virus Ebola cause une maladie aigüe grave qui est souvent mortelle en l’absence de traitement. Le taux de létalité moyen pour la MVE est de 50% environ. Le virus est transmis à l’homme par des animaux sauvages et se propage dans la population humaine par transmission interhumaine. 

Source: http://www.who.int/csr/don/30-may-2018-ebola-drc/fr/